nihon-eiga.fr

Cinéma au soleil levant

Angel Guts : High School Co-ed [SONE Chusei, 1979]

 

Alors qu’il avait quitté la Nikkatsu quelques mois plus tot, dépité de ne pas pouvoir y évoluer et devenir réalisateur, ISHII Takashi était devenu mangaka. Un peu par dépit. Le temps étant aux histoires erotiques et pornographiques, il se lanca donc dans l’ecriture et le dessin d’un manga nihiliste, violent, et forcément rempli de scenes de sexe, Tenshi No Arawata. Ce fut un succès éditorial. Et bien sur la Nikkatsu lui demanda s’il accepterait de voir son oeuvre adaptée en film, un roman porno. ISHII Takashi réintégra donc la Major.

Kawashima mene une double vie. Le jour il travaille en usine et s’occupe de sa jeune soeur, Megu, à qui il cache bien sur sa face noire. En effet, Kawashima fait partie d’un gang qui passe son temps à effrayer les gens mais aussi violer des femmes. Un jour, alors qu’il raccompagne sa soeur à leur domicile, il croise un de ses compagnons en train d’agresser une jeune femme. Pour ne pas perdre la face devant sa soeur, Kawashima empeche son ami de proférer son acte. Et dans le meme temps, il tombe sous le charme de la victime, Nami. Cette derniere s’enfuit alors, laissant tomber derriere elle sa carte d’identité. Quelques jours plus tard, Kawashima est convoqué par son chef de gang. Pour se faire pardonner son ingérance dans les actes de son camarade, il lui est ordonné de retrouver puis violer Nami.

Autant etre clair dès le début, Angel Guts : High School Co-Ed (AGHSC) ne plaira pas à tout le monde de par son extremisme total. Tout éventuels glamour et erotisme ont été enlevés au profit de scenes crues, et quelques fois difficilement supportables, moralement. C’est d’ailleurs une bonne chose que de n’avoir cherché à enjoliver le discours nihiliste et completement mysogine du manga et du film. AGHSC ne provoque donc aucune empathie pour ses personnages à la dérive dont les actions, comme le viol, sont tout à fait condannables. Seul du dégout devant un tel deversement d’actes abjects que toute morale réprouve emmerge des images proposées. Malheureusement, ce parti pris glauque verse assez fortement dans la complaisance et la surenchere visuelle pour en donner au spectateur. C’etait dejà le cas du manga de ISHII Takeshi, qui enchainait les orgies ou viols comme d’autres vont faire leurs courses. Résultat, le parti pris d’une réalité sans fioritures tombe à plat, laissant le champ libre à un film plutot puant et insuportable au delà des vingts premieres minutes. Et ce ne sont pas les prestations d’acteurs approximatives tout autant qu’archetypales, ni la réalisation en perdition qui sauveront le film d’un regain éventuel d’interet.
Le réalisateur choisi par la Nikkatsu, SONE Chusei, aurait pourtant pu etre un argument valable pour se lancer dans le visionnage de AGHSC. En effet ce dernier, meme si mal connu, a été en son temps un réalisateur plutot ingénieux qui menait ses différents films dans diverses directions artistiques quelques fois interesantes (voir son brillant Hellsih Love, ou son Irezumi). Mais là, la caméra tremblante, les cadrages de travers, le rythme cisellé deservent un éventuel coté punk brut car tout y est bien trop approximatif, assomant et hors propos; surtout les enchainements de scenes sans véritables liens.

Au final AGHSC est l’exact opposé de ce à quoi il prétendait ressembler. Le manque total de morale doublé de complaisance mysogine (les femmes sont entierement réduites à l’etat de poupées glonfables) en fait un film irregardable et surtout inexcusable. L’époque se pretait à se genre de films, et le roman porno ce n’est majoritairement pas de l’ambition artisique à la Konuma. C’est malheureusement aussi ce genre d’étron cinématographique désagrable pour l’oeil et le cerveau.

_______________________________________________________________________

Angel Guts : High School Co-Ed (天使のはらわた)
1979
Studio : Nikkatsu
Un film de SONE Chusei (曾根中生)
Basé sur un roman de ISHII Takashi (石井隆)
Avec : SHINSUI Sansho, KAWASHIMA Megu, OHTANI Machiko

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>